Annelies Strba

© Annelies Strba, de la série New York 2001, 2001. Tous droits réservés.
 

New York 2001

24.10.20−31.01.21

En 1999, Annelies Strba, de passage à New York, embarque sur un bateau touristique naviguant sur l’Hudson. À l’aide de sa caméra et au rythme de sa progression sur l’eau, elle filme la silhouette de la ville découper l’horizon. Suite aux événements du 11 septembre 2001, Annelies Strba réalise New York 2001 à partir des images enregistrées deux ans auparavant. Dans une atmosphère oppressante produite par le traitement numérique et la bande sonore, les imposants gratte-ciels de la ville se succèdent et les tours jumelles du World Trade Center se dressent dans un ciel noir, tels des hérauts de leur funeste destin. Cette œuvre vidéo n’est pas un cas isolé dans la production d’Annelies Strba. En effet, depuis 1999, l’artiste suisse travaille sur la thématique de l’espace urbain et son architecture qu’elle documente durant ses voyages, notamment dans les villes de Berlin, Paris et Venise. Les plans aux couleurs saturées provoquent un sentiment oscillant entre frayeur et fascination et les édifices sont montrés pour leurs simples qualités picturales. 

Si, depuis le début des années 2000, la vidéo prend une place de plus en plus importante dans la pratique d’Annelies Strba, cette forme d’art intervient dans un second temps dans la carrière de l’artiste suisse. En effet, son travail s’oriente tout d’abord vers la photographie, médium qu’elle utilise pour capturer des moments de sa vie quotidienne et familiale. Cette thématique très personnelle sera l’objet de sa première exposition individuelle à la Kunsthalle de Zurich en 1990. À partir de 1997, l’artiste associe progressivement photographie et vidéo sur un même support, faisant imprimer ses images vidéo sur des toiles.

Biographie

Annelies Strba (Suisse, 1947) est née à Zoug et vit aujourd’hui à Richterswil sur les rives du Lac de Zurich. Durant les premières années de sa carrière, début 1970, elle bénéficie de la Bourse fédérale pour les arts appliqués. Son parcours professionnel est marqué par de nombreux voyages, notamment en Pologne, au Japon, en Angleterre ou aux États-Unis. Reconnue sur la scène artistique depuis 1990, Annelies Strba expose régulièrement son travail lors d’expositions individuelles collectives en Suisse ou à l’étranger et ses œuvres font partie de collections internationales réputées, à l’exemple du Centre Pompidou à Paris, de la Scottish National Gallery of Modern Art à Edimbourg ou du Kunsthaus à Zurich. En 2020, elle est la seconde artiste après Pipilotti Rist à recevoir le Prix Willy Reber.