Thibault Brunet

©Thibault Brunet, Sans titre #10, de la série Territoires circonscrits, 2016. Courtesy Galerie Binome, Paris
 

Territoires circonscrits

18.02.18−27.05.18

Vernissage le samedi 17 février à 18h

Le travail de Thibault Brunet (1982) s’inscrit dans la photographie de paysage, en particulier dans la tradition des grandes enquêtes photographiques des 19e et 20e siècles. Pourtant l’artiste n’a jamais possédé d’appareil photographique traditionnel. Comme l’ont montré ses précédents travaux, il excelle dans le monde virtuel. Territoires circonscrits, sa dernière série, présente cette fois de vrais lieux. Muni d’un scanner 3D mis à sa disposition par la firme Leica Geosystems, l’artiste enregistre l’environnement à 360 degrés. L’appareil de pointe utilisé par l’artiste restitue l’espace en un nuage de points proche de la modélisation virtuelle. Pourtant, il s’agit bien de lieux réels que l’artiste dévoile sous plusieurs angles. La mise en mouvement des images tridimensionnelles permet au visiteur de « traverser » littéralement les paysages figés. Le résultat, plus proche du dessin que de la photographie, annonce la représentation du paysage de demain.

L’exposition a reçu le soutien de l’Institut français. Une interview de l’artiste paraît dans la série « Pouvez-vous nous parler… », publiée trois fois par an par le MBAL.

 

logo2