Lermite, Calvaire Brévinien

Lermite, Calvaire brévinien, 1949, Huile sur toile, Collection particulière.
 

Genèse d’une œuvre

24.10.10−29.08.10

Avec le Calvaire brévinien peint en 1949, Lermite signe une toile magistrale qui marque également la fin d’une première période : celle de la figuration humaine. L’exposition explore la genèse de cette peinture à clés, au travers des esquisses préparatoires et des œuvres réalisées dans les années 1940.

Parallèlement

Présentation des collections du Musée et notamment d’un choix d’œuvres de Lili Erzinger, dépôt de la collection Ebel.