Document

© Henry Leutwyler, John Lennon's (1940 - 1980) gold wire-rimmed sunglasses with blue lenses.
© Henry Leutwyler, Charlie Chaplin’s (1889 - 1977) cane used in
© Henry Leutwyler, Bob Dylan's (b. 1941) M. Hohner Marine Band Harmonica - serial number A449.
© Henry Leutwyler, Alfred Hitchcock’s (1899 - 1980) last British passport before he became a United States citizen in 1955.
       

Henry Leutwyler

18.06.17−15.10.17

Vernissage samedi 17 juin à 18h

La photographie de célébrités est un genre qui ne s’épuise pas. Portraits de vedettes de cinéma, d’artistes, d’hommes d’état, de musiciens, de sportifs… les magazines sur papier glacé savent que le succès est assuré lorsque la photographie nous fait rêver. Henry Leutwyler (1961), photographe new-yorkais d’origine suisse, en sait quelque chose, lui qui a fait les portraits de Julia Roberts, Michelle Obama ou Rihanna et qui travaille pour des magazines aussi prestigieux que Vanity Fair, New York Times Magazine, Esquire, Vogue ou Time.

Produit de 12 ans de découvertes, la série Document se présente comme une galerie de portraits d’objets ayant appartenu à des célébrités que Leutwyler aurait pu photographier s’il était né quelques années plus tôt ! La montre de poche de Gandhi, les lunettes de John Lennon (et l’arme qui l’a tué), le pinceau d’Andy Warhol, le chausson de boxe de Mohamed Ali, le gant de Michael Jackson, la guitare de Jimi Hendrix, le portefeuille d’Elvis Presley ou la clé de la chambre d’hôtel de James Dean… Isolés de leur contexte et de leur propriétaire, ces objets – icônes du monde moderne – captent notre attention. Authentiques, usagés, ils sont les témoins matériels de leur propriétaire, de véritables reliques de ces célébrités ainsi qu’une projection de notre mémoire collective. Ces natures mortes nous invitent dans l’intimité des célébrités de manière inédite. Leutwyler nous fait relire l’histoire différemment, avec toute la charge émotionnelle inattendue que comporte cette collection d’objets singuliers.

L’exposition est organisée avec la collaboration de la galerie Foley, New York, et a reçu le soutien de Laumont Photographics et de Zenith Swiss Watches. Elle est accompagnée d’un livre aux éditions Steidl et d’un puzzle produit par le MBAL, en édition limitée, signée et numérotée