A Normal Working Day

© A Normal Working Day, Day 3611, 2019
© A Normal Working Day, Day 3611, 2019
© A Normal Working Day, Day 3611, 2019
     

Day 3611, 2019

02.11.19−26.01.20

A Normal Working Day a créé une installation singulière où performance, mouvement, création visuelle, chorégraphie et laboratoire artistique se rejoignent. L’exposition imaginée et produite par le collectif suisse mêle l’univers extravagant et sensuel des danseurs et chorégraphes Delgado Fuchs à la précision des installations poétiques et électromécaniques du plasticien Zimoun. Les trois artistes proposent ici une réflexion sur le langage corporel, l’habillement, le travestissement, la posture et les situations qui résultent de leur combinaison. À la fois chorégraphie et sculpture, cette intervention artistique est composée de pantins mécaniques à taille humaine réalisés à partir des corps en action des performeurs Delgado Fuchs. En mouvement permanent, grâce à de petits moteurs électriques — marque de fabrique de Zimoun —, cette installation met en abyme l’être et le paraître et questionne les notions d’individualité, d’identité et de stéréotypes. Les personnages deviennent images, icônes, acteurs de leur propre métamorphose. Pour ce faire, les corps sont pris dans des systèmes visuels entièrement orchestrés. Un motif qui envahit et se déploie dans l’espace, une démultiplication spectaculaire, qui séduit tout autant qu’elle inquiète.

Voisins d’atelier, les trois artistes sont venus à s’interroger sur ce qui constituait, pour chacun, une « journée normale de travail ». Ainsi est né A Normal Working Day, collectif regroupant Marco Delgado, Nadine Fuchs et Zimoun. La plateforme de ce trio est interactive et délibérément transdisciplinaire. Elle réunit arts visuels et arts performatifs au gré de parades séductrices, de travestissements espiègles et de corps plastiques désincarnés.

Après avoir accueilli une performance de Delgado Fuchs en 2015 et une exposition de Zimoun en 2016, le MBAL poursuit ses réflexions autour de l’art de notre temps en montrant que les expérimentations artistiques ne peuvent être confinées aux frontières des genres ou se limiter au travail individuel de l’artiste. A Normal Working Day place le collectif au premier plan. L’art minimal de Zimoun, qui explore le son à travers des installations plastiques de type électromécanique prend une dimension étonnante au contact de l’univers décomplexé des deux danseurs.

Day 3611, 2019 est produite avec la Collection Lambert (Avignon) et le CENTQUATRE (Paris) et a reçu le soutien de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture.

Sans titre-2